Pour sauver une scientifique nucléaire kidnappée… les forces spéciales françaises vous invitent à l’aider

Le Ministère des Armées a décidé d’apporter une autre ambiance aux célébrations du 30ème anniversaire de la création des Forces Spéciales avec la participation de gamers. Alors c’est quoi l’histoire ?

Le 24 juin, la France fête les 30 ans du Commandement des Opérations Spéciales, aussi discrètement que dans ses opérations.

Les forces françaises allumeront la torche sous l’Arc de Triomphe et déposeront des fleurs sur les tombes de leurs soldats tombés au combat dans le monde entier au cours des trois dernières décennies.

Mais l’ironie est que le même jour, le public sera invité à participer à un jeu en ligne qui démarre le 27 juin et s’appelle (Operation Kernel).

Partie populaire de la célébration, lors de l’opération Kernel, chaque joueur doit remplir les fonctions d’un membre des forces spéciales afin de mener à bien une mission très spéciale.

Le type de mission que contient le jeu est de libérer une physicienne nucléaire française des terroristes qui la retiennent dans un hôtel en moins d’une heure.

Le ministère des Armées français a précisé que les joueurs « utilisent toute l’expertise des forces spéciales pour mener à bien diverses tâches, de la réflexion à l’innovation, la technologie, le secret, la collaboration et la rapidité ».

En juin, les Forces Spéciales françaises célèbrent le 30e anniversaire de leur création ; Elle est apparue dans les années 1990 et n’a cessé de s’adapter à l’évolution des conflits.

Les forces spéciales françaises sont constituées de 4 500 soldats d’élite issus des trois armées (air, mer et terre).

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.