Présidences françaises… Macron fait face à une rude concurrence aujourd’hui

Les électeurs français ont voté dimanche au premier tour de l’élection présidentielle, au cours de laquelle la candidate d’extrême droite Marine Le Pen fait peser une menace inattendue sur les espoirs présidentiels du président Emmanuel Macron.

Il y a quelques semaines à peine, les sondages d’opinion indiquaient une victoire facile pour un Macron pro-UE, dont la position a été renforcée par une diplomatie active en Ukraine, une reprise économique robuste et une opposition affaiblie et fragmentée.

Cependant, sa popularité a diminué pour un certain nombre de raisons, notamment son entrée tardive dans la campagne électorale alors qu’il n’a organisé qu’un seul grand rassemblement que même ses partisans ont trouvé décevant, sa concentration sur un plan impopulaire visant à relever l’âge de la retraite et la flambée de l’inflation.

Les candidats aux élections présidentielles en France

anti-immigration

En revanche, Le Pen, qui est d’extrême droite, sceptique sur l’Union européenne et anti-immigration, a fait le tour de la France le visage couvert.
Les sourires et la confiance au milieu des chants de ses supporters : « On va gagner, on va gagner. » Sa position a été renforcée par une concentration de plusieurs mois sur le coût de la vie et une baisse spectaculaire du soutien à son rival d’extrême droite Eric Zemmour.

Cependant, les sondages suggèrent toujours que Macron mènera le premier tour et remportera le second tour contre Le Pen le 24 avril, mais plusieurs sondages indiquent maintenant que c’est dans l’erreur.

Le vote commence à 08h00 (06h00 GMT) et se termine à 18h00 GMT lorsque les premiers sondages d’opinion des électeurs sortant des bureaux de vote sont publiés. Ces enquêtes sont généralement très fiables en France.

« Nous sommes prêts et les Français sont avec nous », a déclaré Le Pen lors d’un rassemblement jeudi sous les acclamations de ses partisans, appelant à voter pour qu’ils « prononcent la juste punition que ceux qui nous ont condamnés méritent cruellement ».

Macron et Le Pen

Macron et Le Pen

Le résultat est ouvert

Macron, 44 ans, au pouvoir depuis 2017, a passé les derniers jours de la campagne à faire comprendre que la plateforme de Le Pen n’a pas changé malgré les efforts pour atténuer son image et celle de son parti du Rassemblement national.

« Ses attitudes n’ont pas changé : elle poursuit un programme raciste visant à diviser la société, et c’est très cruel », a-t-il déclaré au journal Le Parisien.

Le Pen a rejeté les accusations de racisme et affirme que sa politique profitera à tous les Français, quelle que soit leur origine.

En supposant que Macron et Le Pen se rendent au second tour, le président français a un problème : de nombreux électeurs de gauche ont déclaré aux sondeurs qu’ils ne voteraient pas pour Macron lors du second tour juste pour chasser Le Pen du pouvoir, contrairement à 2017.

Macron doit les convaincre de changer de position et de voter pour lui au second tour. Macron et Le Pen s’accordent à dire que l’issue est ouverte à toutes les possibilités.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.