Ministre français de la Santé : Nous avons enregistré jusqu’à présent 5 cas de monkeypox

Bourguignon a déclaré que les autorités françaises ne s’attendaient pas à un déclenchement de la maladie et qu’elles prenaient les précautions nécessaires, y compris la vigilance dans ce cas, car ce virus n’est plus présent en Europe, selon la chaîne d’information France 24 mercredi. souligne que des recommandations d’identification, de détection et d’isolement ont été faites. Le ministère de la Santé est prêt à recommander aux autorités sanitaires de vacciner les personnes ayant été en contact avec la maladie.



Le ministre français a ajouté que puisque la vaccination ne sera pas complète, le ministère dispose de stocks stratégiques suffisants et que la situation est actuellement sous contrôle.



Hier, l’Autorité suprême de la santé a recommandé de vacciner les adultes, y compris les professionnels de santé ayant été en contact avec un patient.



On rapporte que le virus monkeypox provoque des symptômes de fièvre et une éruption cutanée caractéristique dans laquelle des boutons apparaissent sur la peau. Il est généralement bénin mais il en existe deux souches principales, l’une étant la tribu du Congo qui est la plus dangereuse avec un taux de mortalité allant jusqu’à 10% et la tribu ouest-africaine avec un taux de mortalité d’environ 1% des cas. Un type inhabituel de variole s’est propagé à travers l’Europe et maintient le continent en état d’alerte, connu sous le nom de « monkeypox », qui compte à ce jour 12 cas confirmés et 20 autres cas doivent encore être vérifiés.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.